Évaluez votre allaitement

Être capable de reconnaître qu’un allaitement se passe normalement évite bien des angoisses et des questionnements. Les lignes qui suivent sont tirés du livre Bien vivre l’allaitement. Elles vous permettront d’évaluer vous-même et de façon toute simple si l’allaitement de votre bébé se passe bien.

Consultez la liste des ressources si vous ne trouvez pas toutes les réponses à vos questions.


Couches souillées

Urine : avant la montée laiteuse, votre bébé peut passer plusieurs heures au sec sans que cela ne soit alarmant. Il mouille une ou deux couches par jour et son urine est pâle. Il arrive que l’urine des nouveau-nés soit rosée ou rouge, on l’appelle alors parfois « cristaux ». Cela ne doit pas vous inquiéter si votre bébé prend bien le sein et qu’il y a accès à volonté.

Après la montée laiteuse, vers quatre ou cinq jours, votre bébé allaité exclusivement devrait mouiller au moins six couches par jour. Son urine est pâle et inodore.

Il est plus facile de percevoir l’humidité de la couche si elle est en tissu. Les couches jetables ne vous sembleront pas mouillées, mais si elles sont pleines d’urine, elles seront plus lourdes. Un petit truc : prenez une couche et versez 30 ou 60 ml d’eau afin de ressentir l’effet d’une couche mouillée.

Selles : les premiers jours après la naissance, les selles de votre bébé sont foncées et collantes. On dirait de la mélasse très épaisse, noir verdâtre. C’est le méconium qui s’est accumulé dans son système digestif pendant la gestation. Après le troisième ou le quatrième jour, lorsque vous avez du lait, ses selles pâlissent,  sont plus molles et beaucoup plus faciles à nettoyer ! Les selles de votre bébé sont importantes puisqu’elles indiquent qu’il reçoit du lait en quantité suffisante pour sa croissance.

Les selles normales d’un bébé allaité exclusivement sont généralement de couleur ocre et elles ont la consistance d’un gruau plus ou moins liquide. Il n’y a pas de modèle unique, certaines sont plutôt orangées, jaunes, brun pâle ou même verdâtres de façon occasionnelle. Elles peuvent être mousseuses ou avoir la consistance de la crème à raser. Toutefois, elles ne sont ni sèches ni dures, pas plus qu’elles ne dégagent de fortes odeurs.

À la fin de la première semaine, votre bébé devrait idéalement faire au moins deux à trois selles par jour. Certains en font plus sans que cela ne soit inquiétant. Là encore il peut y avoir des variations, mais retenez qu’un bébé de cinq à vingt et un jours fait généralement trois grosses selles molles et granuleuses par période de vingt-quatre heures. Un bébé de cet âge qui ne fait pas une bonne selle par jour minimum ou dont les selles sont petites ne reçoit peut-être pas assez de lait. Il serait bon de vérifier rapidement avec quelqu’un de compétent le déroulement de votre allaitement.

Vers trois, quatre ou cinq semaines, le rythme d’élimination tend à s’allonger. Les selles de votre bébé sont probablement moins fréquentes ou moins régulières. Il peut en faire trois le même jour puis rien pendant vingt-quatre heures. Des bébés allaités exclusivement peuvent passer quinze jours ou plus sans faire de selles. Tant que votre bébé va bien et que les selles qu’il fait sont d’apparence normale, il ne s’agit pas de constipation pathologique et aucun traitement ne devrait être envisagé.

Un bébé qui fait encore du méconium à cinq jours devrait être vu par un spécialiste le jour même.

 

Déroulement des tétées

Faites appel à vos sens. Vous voyez votre bébé plus agité au début de la tétée. Il tète, arrête puis avale, vous pouvez même l’entendre. Ses mâchoires travaillent jusqu’aux tempes. Vous ressentez un ou plusieurs réflexes d’éjection (notez que certaines femmes ne ressentent pas leur réflexe d’éjection, cela est normal et ne signifie pas qu’il soit absent). Vous êtes en mesure de percevoir le rythme de succion de votre bébé changer en cours de tétée. Il tète plus vite au début puis vient un moment où la succion ralentit, se stabilise. Il ouvre la bouche, puis fait une pause et enfin avale. Vers la fin de la tétée, le bébé est satisfait, apaisé, parfois même endormi.

 

État général

Votre bébé est vif, tonique, éveillé, sa peau est saine. Il vous semble aller bien et être en bonne santé. Surtout : un nouveau-né qui pleure est un bébé absolument normal !

Un bébé amorphe, léthargique, somnolent au point de ne jamais se réveiller pour téter, qui fait de la fièvre ou dont les pleurs sont plus faibles qu’à l’habitude requiert une attention immédiate.

 

Accès au sein

Votre bébé est au sein à volonté. Il est difficile de savoir combien de fois par jour un bébé va boire. Cependant, pour vous donner une idée, on peut estimer qu’un bébé est au sein de 8 à 12 fois par période de 24 heures. Sachez quand même que la demande varie d’un bébé à l’autre et chez le même bébé, d’une journée à l’autre.

De la même façon, il est impossible de prédire avec exactitude l’intervalle entre les tétées. Cela dépend des bébés. Certains boivent toutes les deux ou trois heures, le jour comme la nuit avec tellement de précision qu’on se demande s’ils n’ont pas une montre suisse au poignet ! D’autres peuvent demander le sein toutes les vingt ou trente minutes pendant trois, quatre ou cinq heures pour ensuite sombrer dans un sommeil profond pendant quelques heures. Enfin, certains bébés semblent mieux téter la nuit entre 21 h et 3 h pour ensuite être plus somnolents le jour. Chacun de ces comportements est normal.

 

Durée de la tétée

La tétée ne doit pas être minutée et le bébé doit pouvoir rester au sein aussi longtemps qu’il le désire. Un bébé rassasié sera « soûl » de lait et, apaisé, lâchera le mamelon de lui-même.  Il est impossible de dire avec précision combien de temps devrait durer une « tétée normale », c’est une variable propre à chaque duo mère/bébé. Certains bébés prennent leur repas en moins de dix minutes alors que d’autres tètent langoureusement pendant une heure. La durée de la tétée varie aussi d’une fois à l’autre pour un même bébé. Parfois, il tète rapidement le jour et plus lentement le soir ou inversement, au gré des circonstances.

Si votre bébé souille régulièrement ses couches, que son état général est bon et que sa croissance est normale, ne vous inquiétez pas de la durée de la tétée.

L’intervalle entre les tétées se calcule du début de la tétée au début de la tétée suivante. Par exemple, si votre bébé a bu de 10 h à 10 h 20 et qu’il redemande le sein à 11 h 30, il s’est écoulé une heure trente entre les tétées, ce qui correspond à un rythme normal pour un bébé allaité.

Publicités

Une Réponse

  1. […] Évaluer si votre allaitement va bien […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :