• À propos

    Bien vivre l'allaitement est un livre écrit par Madeleine Allard et Annie Desrochers. Il est publié chez Hurtubise. Pour joindre les auteures
  • Twitter @BVAllaitement

  • Catégories

  • Rejoignez 61 autres abonnés

Plantes et produits naturels

Les produits de santé naturels se présentent sous plusieurs formes : comprimé, liquide, poudre etc. Plusieurs suppléments vitaminiques contiennent également des plantes.

Même si ces produits sont naturels, ils ne sont pas toujours inoffensifs. Certains composés des plantes se retrouvent dans le lait maternel. Dans certains cas, ils peuvent avoir des effets non désirés chez le bébé même s’ils s’y retrouvent le plus souvent en petite quantité. Leurs effets sur la lactation ont cependant été très peu étudiés.

Comment s’y retrouver?

Vous pouvez vous tourner vers un herboriste ou vers le pharmacien qui reçoit une certaine formation sur les produits naturels. Lorsque vous utilisez un produit de santé naturel, portez également attention aux réactions de votre bébé: coliques, agitation, diarrhée, éruption cutanée, vomissements, etc. Finalement, si un médecin prescrit un médicament à vous ou votre bébé, n’oubliez pas de l’informer, ainsi que le pharmacien, des produits naturels que vous prenez afin d’éviter la possibilité d’une interaction néfaste.

Sur son site Internet (en anglais), la consultante en lactation Kelly Bonyata présente une liste de plantes et leur compatibilité avec l’allaitement. Elle liste aussi différentes ressources. En se basant sur ses informations, nous présentons ici un tableau en français des herbes qu’elle déconseille pendant l’allaitement. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive. Aussi, vous serez peut-être surprise d’y trouver les noms de fines herbes bien connues comme le thym ou l’orégan. N’arrêtez pas de les utiliser pour aromatiser vos plats! Le risque est présent lorsqu’on les utilise en doses thérapeutiques de façon fréquente ou prolongée.

Quelques plantes à utiliser avec prudence

Elles peuvent nuire à la production de lait :
Achillée mille feuilles (Achillea millefolium)

Céraiste vulgaire (Cerastium vulgatum)                   

Herbe à Robert (Geranium robertianum)

Mélisse officinale (Melissa officinalis L.)

Menthe poivrée (Mentha piperita) / Menthol

Menthe verte  (Mentha spicata)

Noyer noir (Juglans nigra L.)

Oseille (Rumex acetosa)

Orégan (Origanum)

Petite pervenche (Vinca minor)

Persil (Petroselinum crispum)

Sauge (Salva officinalis)

Thym (Thymus)

Elles peuvent avoir des effets non désirés chez la mère ou le bébé :
Absinthe (Artemisia Absinthium)

Angélique (Angelica Root)

Anise étoilé (Illicium anisatum)

Bois de serpent (Rauwolfia serpentina)

Chapparal (Larrea tridentata)

Éphedra / Éphedra sinica / Ma Huang

Fucus vésiculeux (Fucus vesiculosus)

Ginseng (Panax ginseng)

Inule aulnée (Inula helenium)

Kava-kava

Nerprun purgatif (Rhamnus cathartica)

Petasites (Petasites hybridus)

Pas d’âne (Tussilago farfara)

Phen-fen

Rhubarbe

Tiratricol

Uva Ursi (raisin d’ours)

Advertisements

Une Réponse

  1. […] Finalement, si vous devez prendre des produits naturels ou des plantes en période de lactation, vous trouvez de l’information ici.  […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :