Un médecin nous écrit

Reçu dans notre boîte courriel:

Bonsoir,

Médecin oeuvrant auprès des jeunes en clinique jeunesse et aussi avec les jeunes parents de bébés allaités, je suis « tombée » par hasard sur l’annonce de la parution de votre livre. Avec une expérience de plus de 40 ans dans le milieu médical (études incluses), j’ai hâte de connaître la vision de deux jeunes mères contemporaines concernant l’allaitement.
 
J’ai connu l’époque du « fond de la bouteille » (le bon bébé devait vider son biberon) et de l’allaitement mystique, mystérieux, inconnu de tout le monde sauf d’originales marginales… 
 
Il a fallu pour moi, jeune médecin, tout apprendre puisque les grand-mères de mon époque n’ont pas pu nous transmettre leur connaissance de l’allaitement… Elles nous aimaient, avaient fait ce que la culture et la science du temps leur suggéraient: donner le biberon. Comme ma mère me l’a souvent dit: après avoir vu arriver l’eau à l’évier et l’électricité au plafond, les laits commerciaux étaient le summum de la science quant à l’alimentation des bébés. Et pourtant elle et mon père m’ont soutenue dans ma démarche d’allaitement!
 
Nous, professionnelles de la santé. et souvent mamans aussi, avons dû naviguer entre culture et science, profession de foi et confiance en soi, attachement et détachement, sans beaucoup d’épaules sur lesquelles pleurer ou d’oreilles pour entendre nos questionnements. 
 
Bravo même si je n’ai pas encore lu votre livre! Car je suis fière qu’en 2010, des mères s’expriment sur ce sujet. Les graines que nous avons plantées poussent…  Merci à vous deux. Et je vous écrirai à nouveau après avoir lu votre livre !
 
Dre Dionne
Granby
 
 

 

Ce que nous écrit le Dre Dionne correspond tout à fait aux recherches que nous avons menées sur l’histoire de l’allaitement au Québec. Nous sommes heureuses de voir que notre travail a cette résonnance chez une professionnelle de la santé qui a été témoin de l’évolution de la pratique de l’allaitement et de la transmission de ce savoir.
 

 

Merci de vos mots Dre Dionne!
Publicités

3 Réponses

  1. bonjour,

    j’ai commencé à lire votre livre qui soit dit en passant est graphiquement très beau et dynamique.

    A la page 29 il est écrit :

    Le jour de sa naissance, votre bébé prendra 50 à 100 ml de colostrum, à peu près la quantité d’une petite coupe de vin. Vers le quatrième jour, avec l’arrivé de la montée de lait, vous produirez un demi-litre de lait!

    Je trouve ça un peu gros, et j’aimerais avoir les références.

    Une coquille s’est glissé pour l’organisme Nourri-Source. vous mentionez la fondation québécoise nourri-source au lieu de la fédération québécoise n-s (page 20)

    Chantal Lavigne, IBCLC
    Consultante en lactation diplômée
    514-947-1877
    http://www.chantallavigneibclc.qc.ca

    • Bonjour,

      Excusez-nous du délai de réponse, nous sommes en ce moment au Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue à Val d’Or pour faire la promotion de notre « nouveau-né ».

      Pour la Fédération québécoise Nourri-Source, il s’agit effectiment d’une coquille qui nous a passé entre les jambes et cela sera évidement corrigé lors de la réédition. Les coquilles sont le grand malheur de l’écrivain, surtout une de ce genre-là!

      Quant à nos références, elles sont toutes indiquées à la fin du livre. Nous savons qu’une étude menée au près de 90 bébés a été publiée dans The Journal of pediatrics en début d’année (Colostrum ingested during the first day of life by exclusively breastfed healthy newborn infants), mais elle est arrivée après le processus de rédaction.

      Comme consultante en lactation, vous savez que l’allaitement est un domaine d’étude en pleine effervessence. Lorsque notre livre sera réédité, ce sera avec grande conscience que nous allons à nouveau passer en revue tout ce domaine d’étude.

      Merci pour cette lecture attentive de notre livre!

  2. Merci pour la ref. mais je n’avais pas besoin d’une étude pour savoir que dans le premier 24 heure, un n-n ne prend pas entre 50 et 100 ml.

    Je crois que si vous aviez dit dans les premiers jours votre bb prendra entre 50 et 100 ml cela aurait été plus réaliste. Je crois que c’est plus un problème de tournure de phrase. Quoi qu’il en soit plusieurs mamans m’ont questionnées à ce sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :