Petite histoire des banques de lait

La banque de lait de Calgary a ouvert ses portes l’an dernier. Avec celle de Vancouver, il s’agit des seules banques de lait en opération au Canada pour le moment.

La banque de lait fait un retour dans l’actualité ces jours-ci. Suite à la pression de certains groupes, le ministre de la santé Réjean Hébert a déclaré que le projet d’une banque de lait québécoise avançait.

Émergence

Depuis toujours, les femmes ont donné leur lait aux bébés qui ne pouvaient pas être allaités par leur propres mères. On les appelait les nourrices.

Suite à la révolution industrielle, il devenait de plus en plus difficile d’avoir accès aux nourrices et c’est ainsi que l’idée de stocker du lait humain a fait son chemin.

La première banque de lait a ouvert ses portes à Vienne en 1909. En Amérique, c’est à Boston que s’installera la première banque, dans les années 1910. En 1935, la littérature scientifique rapporte le cas de quadruplés londoniens né prématurément nourrit exclusivement par des dons de lait humain. Suite à leur survie, l’Angleterre ouvrira la banque de lait Queen Charlotte. En trois mois, la survie de centaines de bébés grâce au lait humain fera en sorte que la banque de lait Queen Charlotte sera déclarée institution d’importance nationale. Cette banque existe encore aujourd’hui.

Au Canada en 1934, la survie des célèbres jumelles Dionne est dû en bonne partie aux dons de lait humain en provenance de Chicago, de Toronto puis de Montréal.

Il y aura au Canada jusqu’à 22 banques de lait en opération.

Période de déclin

Les banques de lait connaîtront une période de déclin qui culminera dans les années 1980. Deux facteurs sont responsables de ces nombreuses fermeture: le marketing agressif des compagnies de préparations pour nourrisson et l’épidémie du VIH/SIDA.

En Amérique du Nord à la fin des années 1980, il ne restera que huit ou neuf banques de lait. Au pays, seule la banque de Vancouver restera ouverte.

Aujourd’hui: la renaissance

Grâce aux protocoles de dépistage et à différents tests, on peut de nouveau garantir l’innocuité du lait humain. Il faut donc s’attendre à une recrudescence des banques de lait dans le monde.

À l’heure actuelle, on compte en Europe 186 banques de lait et 13 en Amérique du Nord. Le Brésil détient tous les records avec 187 banques en opération sur son territoire. Deux banques de lait sont pour le moment en opération au Canada: à Vancouver et à Calgary. La banque de lait de l’Ontario débute tout juste ses activités.

Ce regain d’intérêt pour le don et le stockage de lait humain n’est pas étonnant. Des recherches ont montré la réduction de la durée d’hospitalisation pour les bébés nourris à l’aide de dons de lait. Elles démontrent également l’amélioration des issues neurodéveloppementales chez les prématurés nourris au lait humain.

À la lumière de ces données, il n’est pas étonnant que la Société canadienne de pédiatrie recommande que le lait pasteurisé de donneuses constitue une solution recommandée pour les nouveau-nés hospitalisés qui ne peuvent être allaités par leur mère.

Ainsi, il ne sera pas surprenant de voir que dans un avenir plus ou moins rapproché, chaque province canadienne et chaque état américain ou presque compte sur sa propre banque de lait.

 

Publicités

Une Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :